Ligue reconnue d'utilité publique. Fondé par Mademoiselle Sophie Niess en 1913
Et dans leur sillon, les ménageries… Des zèbres, des bovins, des chèvres, et d’autres bêtes encore, emprisonnées, dont on se sert pour animer un peu ces pitoyables jardins zoologiques dressés en pleine ville sur les places de parking goudronnées.

 
Parmis les animaux «artistes»: les tigres de Sibérie, magnifiques, majestueux félins, réduits à l’état de pantins ! Pour tout espace de vie, ils ont le camion de transport, la ronde de la piste et cette ridicule «place de jeux» grillagée sur le goudron chaud.

Quand il s’agit de protéger ces animaux, notre législation n’est apparemment pas trop contraignante. Pourtant, il existe des cirques – petits et grands – qui savent enchanter le public sans utiliser les animaux sauvages. Des cirques qui respectent les enfants aussi,auxquels personne n’a le droit d’imposer ce spectacle scabreux d’animaux abusés.

Selon Charlie McGreevy, l'interdiction de montrer des animaux sauvages dans les cirques, comme mentionné dans la loi autrichienne sur la protection des animaux, restreint de façon injustifiée la liberté de travailler pour les cirques étrangers. En conséquence, le commissaire européen responsable du marché intérieur exige de l'Autriche qu'elle modifie sa loi pour se mettre en conformité avec le traité européen. Face à cette menace, l'Association contre les usines d'animaux Autriche, soutenue par plusieurs organisations de protection des animaux, lance une campagne internationale de protestation.

Des milliers des signatures ont été transmises à la commission européenne. Cette vague de protestations a eu pour résultat que la commission est revenue sur sa décision et a formellement suspendu la procédure le 12 décembre 2006. Un succès inespéré qui a des conséquences. En effet, pour des états tels que la Hongrie qui projette de bannir les animaux sauvages dans les cirques sur son territoire, la voie est désormais ouverte: s'appuyant sur l' exemple de l'Autriche, l'interdiction attend maintenant d'être reconnue par UE.

Quant à la Suisse, combien de temps encore laissera-t-elle les cirques traîner impunément leurs tristes ménageries à travers le pays?
 
S.W.

Commentaires


Voulez-vous contribuer à notre forum?
Voulez-vous suggérer des articles et des idées?

envoyez-nous votre matériel ou contactez-nous pour plus d'informations
 
le Comité évaluera les contenus en harmonie avec notre Mission

Invitez les amis à visiter notre site web, partagez les liens et les articles sur les réseaux sociaux, utilisez les boutons "J'aime" et "G+1" !
Aidez-nous à faire connaître nos activités et notre engagement !

Placements Urgents

IMAGE

Lily et Mila

Dû a de graves problèmes d’asthme d’une petite fille depuis sa naissance, sa famille se voit contrainte de chercher un nouveau foyer pour ses...

Je cherche une famille...

IMAGE

Or

„Je te vois à l’envers, mais je te vois bien !“Où habitait-elle, ce mimi espiègle, avant d’errer en lisière de forêt à Crissier ?...

IMAGE

Choupette

Elle n’est pas longue l’histoire de Choupette, mais triste, puisqu’elle a perdu sa compagne humaine. Cependant, avec son caractère facile,...

logoLigue Vaudoise pour la Défense des Animaux et contre la Vivisection
pour la défense des animaux exploités et maltraités

adresse :
Ch. De la Grangette 171
La Croix-sur-Lutry
CH-1090 Suisse
 
contact :
tel. (+41) 021 791 20 36
info [@] defense-animaux.ch

module de contact

 
horaires :
ouvert tous les jours
de 15h00 à 19h00
 
les images et le contenu des articles mentionnés ou publiés par d'autres auteurs sont propriété des respectifs auteurs
  • site web, graphisme et template
  • @ Amnis Garage
  • Amnis Garage
  • réalisé par Andrea, Barbara, Evaristo, Federica, Max



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies
pour améliorer votre navigation et votre expérience du site et pour réaliser des statistiques de visites.