Ligue reconnue d'utilité publique. Fondé par Mademoiselle Sophie Niess en 1913
Trixli, le félin héroïque a reçu des autorités fribourgeoises un bon pour des croquettes à vie. En août 2014, il avait sauvé ses maîtres d’un incendie grâce à ses miaulements.

 
photo de : Charly Rappo - source : lematin.ch

Fêté en héros, «Trixli» sait encore rester humble. Si bien que vendredi dernier, alors que le Conseil communal du village fribourgeois de Zumholz, le préfet de la Singine en personne ainsi que ses maîtres l’ont honoré pour sa bravoure, ce chat tacheté noir et blanc âgé de 8 ans n’était pas présent à la cérémonie, comme l’a relayé la Berner Zeitung. «On ne peut plus le porter. Il était déjà très timide, mais depuis l’incendie, il l’est encore plus. Ça l’a traumatisé», explique Marie-Therese Marro, la propriétaire du félin.
 
Inscrit dans la loi
Pour rappel, durant une nuit d’août dernier, la vieille ferme du couple Marro prenait feu. Le matou avait miaulé si fort qu’il avait réveillé ses maîtres à temps et les avait sauvés. Un acte héroïque qui se devait d’être salué par les autorités. Car comme l’explique le préfet de la Singine, Nicolas Bürgisser, «c’est même inscrit dans la loi cantonale que quiconque évite un feu ou un grand dégât a droit à un don symbolique». Très sérieusement, les autorités ont réinterprété la loi pour «Trixli». «Ils m’ont demandé ce qui lui ferait plaisir et j’ai répondu: des croquettes. Mais nous avons été très surpris de cette récompense», raconte la propriétaire. Cette dernière ne se doutait pas du montant de ce bon pour croquettes, qu’elle tient à garder secret. Du côté de la préfecture aussi, on rechigne à communiquer la valeur de la récompense. «C’est un montant à plusieurs chiffres», lâche le préfet avant d’ajouter: «Il faut être bien conscient que ce chat a sauvé la vie de deux personnes et que la maison existe encore. Les pompiers ont rapidement été alertés et ont pu éteindre le feu.»

Trixli a de quoi être nourri jusqu’à la fin de sa vie. Il est très content de sa récompense, confie Marie-Thérèse qui, avec l’aide de ses anciens voisins, le nourrit. Si ses maîtres attendent de pouvoir réaménager dans la ferme, «Trixli» y habite toujours et veille au grain.
 
source : lematin.ch
rédigé par : Anne-Florence Pasquier

Commentaires


Voulez-vous contribuer à notre forum?
Voulez-vous suggérer des articles et des idées?

envoyez-nous votre matériel ou contactez-nous pour plus d'informations
 
le Comité évaluera les contenus en harmonie avec notre Mission

Invitez les amis à visiter notre site web, partagez les liens et les articles sur les réseaux sociaux, utilisez les boutons "J'aime" et "G+1" !
Aidez-nous à faire connaître nos activités et notre engagement !

Placements Urgents

Je cherche une famille...

IMAGE

Bonny

Une bonne fée veillait décidément sur Bonny au moment de sa naissance, car il s’en est fallu de peu pour qu’elle ne puisse jamais développer...

IMAGE

Sweety

Jolie minette à la patte blanche… mais facile ! En effet, lorsque quelque chose la dérange, elle ne manque pas de se manifester par un rapide...

logoLigue Vaudoise pour la Défense des Animaux et contre la Vivisection
pour la défense des animaux exploités et maltraités

adresse :
Ch. De la Grangette 171
La Croix-sur-Lutry
CH-1090 Suisse
 
contact :
tel. (+41) 021 791 20 36
info [@] defense-animaux.ch

module de contact

 
horaires :
ouvert tous les jours
de 15h00 à 19h00
 
les images et le contenu des articles mentionnés ou publiés par d'autres auteurs sont propriété des respectifs auteurs
  • site web, graphisme et template
  • @ Amnis Garage
  • Amnis Garage
  • réalisé par Andrea, Barbara, Evaristo, Federica, Max



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies
pour améliorer votre navigation et votre expérience du site et pour réaliser des statistiques de visites.